Forum test d'Emi-chan
 
HomeFAQSearchMemberlistUsergroupsRegisterLog in

Share | 
 

 [Sakurasou] Il y a comme un bug dans mon circuit interne

View previous topic View next topic Go down 
AuthorMessage
Emi-chan
Everything is Tsukki and nothing hurts (or not)
avatar

Messages : 956
Date d'inscription : 2008-08-25
Age : 22
Localisation : Entourée par mes bishonen~

PostSubject: [Sakurasou] Il y a comme un bug dans mon circuit interne   04/09/14, 11:20 am

Titre : Il y a comme un bug dans mon circuit interne
Auteur : Emi-chan
Fandom : Sakurasou no Pet na Kanojo
Genre : WAFF
Pairing : Akasaka Ryunosuke x Ainsworth Rita
Rating : G
Disclamer : Les personnages et l'univers ne m’appartiennent pas.
Résumé : A venir
Note : Cette idée de fanfic me trottait depuis un moment dans la tête, mais je ne savais pas comme l'écrire alors... XD Ce pairing est mon préféré dans la série et pourtant ils n'ont pas beaucoup de moments à eux et je trouvais ça dommage... alors me voilà !
Sources d'inspiration : A venir

_________________
Tsukishima Kei worshipper
Member of Yamaguchi Tadashi's Protection Squad
Hopelessly addicted to Oikawa Tooru
Iwaizumi Hajime is the ace of my heart (officially of Aoba Johsai)

« I met the girl under full-bloomed cherry blossoms,
and my fate has begun to change. »
Back to top Go down
View user profile
Emi-chan
Everything is Tsukki and nothing hurts (or not)
avatar

Messages : 956
Date d'inscription : 2008-08-25
Age : 22
Localisation : Entourée par mes bishonen~

PostSubject: Re: [Sakurasou] Il y a comme un bug dans mon circuit interne   04/09/14, 07:33 pm

Depuis le départ d’à peu près tous ses senpais de la résidence Sakurasou, Ryunosuke se sentait un peu seul. C’est vrai qu’il ne sortait quasiment pas de sa chambre, mais il pouvait entendre tout ce brouhaha de là où il était, et cela le rassurait un peu ; même s’il ne se joignait pas à ses camarades, il savait qu’il n’était pas seul. Misaki était partie préparer son entrée à l’université, Jin était parti à la poursuite de ses rêves à Osaka, Nanami était retournée chez ses parents… il ne restait donc plus que Mashiro et Sorata… mais une présence lui manquait encore plus.

Celle de Rita Ainsworth, retournée en Angleterre, son pays natal.

Il avait l’habitude de l’appeler « squatteuse » parce qu’elle venait sans rien dire, prendre possession des locaux, puis repartir aussi vite… à leur rencontre, Ryunosuke le l’appréciait pas : un faux sourire, de faux propos, une passion refoulée, une colère elle aussi refoulée, qui s’était terminée en rejet sur Mashiro, la première concernée… mais au fur et à mesure de leurs interactions, il avait appris à lui laisser un peu plus de place, et Rita s’était également éprise de lui dans le même temps, car il était le seul à lui parler franchement comme il le faisait, et à avoir su déchiffrer ces faux sentiments cachés derrière un masque.

A leur première séparation, Rita lui a fait part de ses sentiments, ce à quoi il s’est contenté de répondre : « L’amour est juste un bug dans le circuit interne. Tu peux jeter ces sentiments inutiles dans ces poubelles juste là. » Rita ne s’était pas refroidie, au contraire : elle lui avait fait à ce moment-là un bisou sur la joue… signe de réservation pour l’avenir, sûrement.

Il le pensait vraiment… mais le temps passe et Ryunosuke commence à ressentir un vide qu’il n’arrive pas à combler. Il avait beaucoup de travail confié par des compagnies de jeux vidéo, il était toujours occupé, et il avait une présence féminine toujours avec lui : Maid-chan, le programme qu’il avait lui-même créé pour des tâches diverses et variées. Dotée d’une conscience à part entière, cette petite fille pouvait sentir que son créateur n’était pas dans son état normal :

« Ryunosuke-sama, est-ce que quelque chose ne va pas ? » s’inquiète-t-elle.
« Tout va bien, je t’assure. » se contente de lui répondre le garçon.

En réalité, rien n’allait bien. Le noël dernier, il lui avait envoyé un mail lui souhaitant de bonnes fêtes, et la fois où Rita était revenue, elle lui avait dit à quel point elle avait été heureuse… mais Ryunosuke l’avait coupée juste avant en lui disant que « ça ne voulait rien dire ». Depuis ce moment, il pensait à elle en continu, au point même où il n’arrivait plus à se concentrer sur les tâches confiées par ces grandes compagnies… le regard vague souvent fixé au ciel, Ryunosuke se surprend à se demander quand est-ce qu’elle allait revenir… ses visites à l’improviste l’énervaient un peu parce qu’il n’avait pas le temps de se préparer, et aussi parce que Rita était quelqu’un d’assez audacieux qui n’hésitait pas à défoncer la porte de sa chambre s’il ne répondait pas, mais… quelque part, tout cela lui faisait plaisir.

Le jour de la cérémonie de graduation de ses senpai était la fois de leur deuxième séparation et la fois où il a clairement fait de l’ordre dans ses sentiments : lors de son discours, Misaki avait adressé un mot personnel à chaque résident de Sakurasou… et le bâtiment avait beau être menacé d’être détruit, ce corps même formé par ses résidents ne le serait pas ; à Ryunosuke, Misaki avait adressé des mots d’encouragement, de respect et de confiance… et elle avait conclu par cette petite phrase qui ne manquait pas de le faire sursauter et rougir :

« J’espère que tu vas continuer à t’entendre avec Rittan à l’avenir ! »

Rittan était le surnom que donnait Misaki à Rita, tout comme celle-ci l’appelait « dragon » en référence au premier kanji de son prénom. L’anglaise qui hantait ses pensées était à côté de lui à ce moment, et leurs regards se sont croisés l’espace d’un instant… suffisant pour graver son image encore une fois dans sa tête. Lors de son départ et de leur séparation, elle lui avait fait un second bisou… sur les lèvres cette fois… et Ryunosuke ayant la phobie des femmes, cette action n’avait fait qu’empirer cette peur. Il avait peur des femmes, mais Rita était sûrement une exception : il ne la ressentait pas comme menace dans le sens où elle était « nuisible », mais plutôt dans le sens où elle avait le pouvoir de lui faire ressentir des choses qu’il n’avait jamais ressenties avant, de le plonger dans l’inconnu… de lui faire peur de cette façon.

Sur le chemin du retour, après le départ de tout le monde, le sauvetage de la résidence, et ce calme pesant qu’il ressentait, il se pose sur sa chaise, le visage encore brûlant, repensant à ce baiser dont il ne connaissait pas la signification. Se torturer l’esprit pour quelque chose d’aussi illogique ne servait à rien, il était le premier à le savoir ; cependant, il ne pouvait pas s’empêcher d’avoir toutes ces théories aussi probables qu’improbables les unes que les autres traverser de part et d’autre son esprit, embrumé par le parfum de Rita qu’il croyait encore sentir. Il serre sa main sur sa poitrine, sent son cœur battre la chamade et ferme les yeux d’incompréhension. La logique, dans ce cas-là, ne lui ferait rien comprendre. Quelque chose avait perturbé son circuit normal de pensée…
Toujours dans cet état second, il se pose devant son ordinateur, l’allume et Maid-chan apparaît.

« Bienvenue, Ryunosuke-sama. Que puis-je faire pour vous aujourd’hui ?
- Envoie un message à l’ancienne squatteuse : « Je ne sais pas ce que tu m’as fait mais quelque chose ne va pas. J’aimerais qu’on se voit pour en discuter. » en mail prioritaire s’il te plaît.
- Bien.
- Et… Maid-chan.
- Oui ? »

Il hésite un moment, puis lève la tête, regarde son écran un moment, avant de déclarer :

« Je ne suis pas normal en ce moment. Il y a comme un bug dans mon circuit interne. »

_________________
Tsukishima Kei worshipper
Member of Yamaguchi Tadashi's Protection Squad
Hopelessly addicted to Oikawa Tooru
Iwaizumi Hajime is the ace of my heart (officially of Aoba Johsai)

« I met the girl under full-bloomed cherry blossoms,
and my fate has begun to change. »
Back to top Go down
View user profile
 
[Sakurasou] Il y a comme un bug dans mon circuit interne
View previous topic View next topic Back to top 
Page 1 of 1
 Similar topics
-
» ET DORMIR DANS L'OUBLI COMME UN REQUIN DANS L'ONDE de Steven Hall
» Comme un poisson dans l'eau. (Humour antonymes)
» comme un arbre dans la ville...
» Surpression dans le circuit hydraulique?
» j'arrive comme un cheveu dans la soupe désolé tous le monde!!!

Permissions in this forum:You cannot reply to topics in this forum
Rule the court :: One-shot-
Jump to: